mercredi 24 février 2021

Vincent Guzzo s'en prend encore une fois à François Legault


Voice le message que Vincent Guzzo a écrit sur sa page Facebook:

François Legault
Je ne suis pas souverainiste. Je suis fier d’être né à Montréal, au Québec, au Canada.
Je suis aussi fier d’avoir vécu à une époque où j’aurais pu rencontrer René Lévesque. Encore aujourd'hui, quand j'entends son nom, je pense à ce jour-là.
En vous voyant hier et en vous entendant dire que vous étiez fier de votre gestion de la pandémie jusqu'à présent et que vous grondiez ensuite les jeunes du Québec à propos de leurs obligations envers nos aînés, je me suis souvenu de nouveau du soir où René Lévesque a perdu le référendum.
Debout sur le podium, on voyait un homme abattu, écrasé et qui avait clairement le cœur brisé.
Mais ce soir-là, contrairement à vous hier, il a prouvé à son peuple ... il a prouvé à tous les Québécois ... qu'il était un homme de principe et de cœur. Il a prouvé qu'il nous aimait plus que lui-même. Il nous a partagé sa vulnérabilité, il nous a fait voir qui il était vraiment ... un Chef qui a perdu le combat pour son peuple... ceux et celles qu'il aimait vraiment. René Lévesque a gouverné avec son intellect et son cœur, pour son peuple.
Aujourd'hui, vous avez montré à tout le Québec que vous n'êtes pas René Lévesque. Il n’était pas un homme de grande taille, mais si la grandeur d’un homme était mesurée par la taille ... vous n'atteindriez pas ses chevilles.
Vous avez démontré aujourd'hui que vous n'avez ni scrupule, ni cœur, ni respect pour les gens du Québec. Vous ne gouvernez pas avec intellect et cœur ... Vous gouvernez selon les SONDAGES!
Vous vous permettez de vous féliciter? Comment osez-vous sermonner notre jeunesse? Comment osez-vous nous demander encore d’autres sacrifices?
Plus de 10 000 morts. 95% sont des aînés qui ont été abandonnés, laissés seuls, interdisant à leurs familles de les aider ou de les accompagner dans leurs derniers jours.
Comment osez-vous ainsi faire référence à nos aînés sur leur patrimoine, qu'ils ont construit notre pays? N'aviez-vous pas réalisé cela au printemps 2020 lorsque vous ne les avez pas aidés?
Je ne suis pas responsable, mais je me sens coupable. Je me sens coupable de ne pas vous avoir empêché de les abandonner. Je me sens coupable de ne pas avoir crié plus fort, plus tôt.
Donc, monsieur Legault, si vous ne voulez pas que les Québécois finissent par envahir les rues ... ne vous permettez plus jamais d’essayer de nous culpabiliser à cause de vos erreurs, pas ceux du Dr Arruda. Soyez l’homme de caractère que j’ai cru avoir élu et admettez vos erreurs depuis mars 2020.
Nous, les Québécois, sommes un peuple bon, pacifique et de cœur. Nous pardonnons, mais nous pardonnons ceux qui nous aiment, pas ceux qui nous méprisent!
#popcorngate





Footer Ads

Pages