Un taux horaire ridicule pour des nouveaux préposés aux bénéficiaires