Le confinement partiel pourrait devoir s’étendre jusqu’à Noël


Tous les spécialistes consultés dans l'article du Devoir s’accordent pour dire que le nombre d’infections grimpera encore. 

"Même si les cas déclinent en novembre, ce serait fou de permettre de grandes rencontres familiales à Noël"