mercredi 23 septembre 2020

Le délire de Pierre Dion se poursuit...


"Des résidus de fausses couches bercées trop proche du mur"

Footer Ads

Pages