Il semble que la distanciation sociale n’existe plus à Montréal