''Ça c’est la vraie grosse cris** de dictature sale, mon ti-coune''